Depuis son allégeance au Makhzen, Slate Afrique devenu voleur

Depuis son allégeance au Makhzen du Maroc, le site en ligne Slate Afrique se donne à des pratiques douteuses en matière d’éthique et du journalisme professionnel. 
En effet, ce site vole impunément le contenu des autres pour avoir du gratuit, sans même demander un accord à la rédaction à l’origine de la publication.
Cette violation de l’éthique et déontologie journalistique de la part de Slate Afrique a été dénoncée par le site Grigrinews.com accusant un vol flagrant de ses contenus sans autorisation préalable.
En s’alignant aux voyous du Makhzen, Slate Afrique fait recours à des pratiques de voyous. Sa perte de vitesse a bien été constatée avec le limogeage du journaliste marocain Ali Amar, fervent défenseur de la démocratie au pays du roi Mohamed VI.
Grigrinews a envoyé deux courriels au site voleur sans accuser de réponse. Un comportement inacceptable de la part d’un média en ligne.

2 commentaires sur Depuis son allégeance au Makhzen, Slate Afrique devenu voleur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*