Des lions sur le chemin de la liberté

Une cause qui dure depuis très très longtemps, un peuple qui souffre, une terre qui brûle. Et des hommes, des femmes, ont vu le jour sur ce même territoire: le Sahara Occidental, et sur ses terres on a vu naître le camp de GDEIM IZIK (banlieue d’El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental, ndds), le plus historique des campements pacifiques que l’être humain n’ai jamais vu. Du plus jeune au plus vieux, femmes hommes, enfants, ont vécu une période inoubliable, ce jour la je ne pouvais que pleurer car j’avais une seule envie c’était d’être parmi eux …
24 lions arrêtés par la suite, 24 militants sahraouis, derrière les barreaux marocains pour cause, crier l’indépendance du sahara occidental, et défendre leur peuple.
Vous savez mes frères je ne vous appelle pas des prisonniers, vous êtes devenus des Che Guevara , des Mandela , vous êtes devenus mon exemple dans la lutte , vous êtes devenus mon exemple dans la vie, comme le disaient les deux populaires révolutionnaires :
“On est pas libre mais juste sur le chemin de la liberté” Mandela ,
“Vous me demandez ce qui me pousse à l’action? C’est la volonté de me trouver au coeur de toutes les révoltes contre l’humiliation, c’est d’être présent, toujours et partout, chez les humiliés en armes.” Che Guevara.
Vous m’avez montré que le vrai révolutionnaire ce n’est pas celui qui suit le chemin, mais celui qui crée un nouveau.
Vous savez le jour de votre jugement honteux, j’avais des larmes aux yeux, une rage qui est montée en moi, mais quand j’ai vu vos photos avec le sourire après le jugement et vos articles, j’ai compris la vrai signification du militantisme, j’ai compris que vous êtes vraiment des lions, Comme dit le proverbe : « Au lion, la part du lion. »
La prison n’a jamais affaiblie les révolutionnaires, au contraire, ils deviennent plus que révolutionnaires, et ceci je l’ai compris grâce à vous mes frères.
Je vous écris ces mots de l’autre côté de la mer, de Paris exactement, mon cœur est avec vous, et je ne peux arrêter de penser à vous, sachez que grâce à vous des jeunes ont aimé leur territoire et leur cause.
Vive le peuple sahraoui, vive l’indépendance du SAHARA occidental , vive les LIONS DE GDEIM IZIK
Tayeb Bougraimez
http://rasdargentina.wordpress.com/2013/03/20/carta-a-los-heroes-de-gdeim-izik-tayeb-bougraimez/

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*