Réunion du Groupe de travail pour coordonner l’action du mouvement de solidarité pour les territoires occupés du Sahara occidental.

La réunion eu lieu à Madrid vendredi 9 avril et a rassemblé des délégations de divers pays européens et de militants des droits humains des territoires occupés et les membres de AFAPEDRESA.
Les conclusions de la réunion ont porté sur:
– Porter plainte contre la violation des droits de l’homme par le gouvernement du Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental, où la torture, les détentions illégales, attaques contre des civils par des policiers marocains déguisés en colons crée une situation dangereuse de violence et de tension. En particulier, sont dénoncées les agressions subies il ya quelques jours par les délégations de militants qui ont visité les camps de réfugiés.
– Faire preuve de solidarité avec les prisonniers sahraouis en grève de la faim et la demande de libération immédiate des 55 militants que le Maroc a emprisonné et torturé dans les prisons. D’une manière spéciale se préoccuper du statut des cinq prisonniers en grève de la faim soumis à la juridiction militaire.
– Faire un appel à la présence massive d’observateurs internationaux, institutionnels et défenseurs des droits humains à visiter les territoires occupés et la population sahraouie à exprimer leur solidarité et leur soutien à leurs justes revendications et la dénonciation de la répression des droits de l’homme que le gouvernement marocain exerce en toute impunité sur le territoire.
– Exiger à l’Organisation des Nations Unies et l’Union européenne faire pression sur le gouvernement du Maroc pour la cessation de la répression des droits de l’homme, la liberté de tous les prisonniers politiques sahraouis, mettre fin au pillage des ressources naturelles et la nécessité d’un référendum d’autodétermination avec toutes les options qui permette au peuple sahraoui de décider librement son avenir.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*