Mauvaise passe pour le règne de Mohamed VI

Au Maroc, le régime despotique de Mohamed VI se trouve dans une mauvaise passe suite à tous les scandales liés à la répression. En plus des militants sahraouis des droits de l’homme, se trouve d’autres victimes de l’injustice et la cruauté du mauvais Commandeur des Croyants. Parmi eux les membres du faux réseau Belliraj dont trois membre se sont évanouis lors de la reprise du procès en appel le 29 mars, des suites d’une grève de la faim entamée le 23 mars dernier. Malaïnine El Abadila, responsable du PJD originaire de la tribu de Cheikh Malaïnin a été transféré d’urgence à l’hôpital. De retour en prison, il refuse toujours de boire de l’eau, mettant sérieusement sa vie en danger. Pour protester contre le déroulement du procès, la défense s’est, à son tour, retirée bruyamment de la salle d’audience. 
Le richissime roi des pauvres n’a qu’à se tenir aux conséquences de sa politique de répression. Les jours à venir s’annoncent très mauvais pour son règne.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*