L’échec de la propagande marocaine visant le Sahel et le Polisario

Depuis des années, le Maroc contait se servir de l’instabilité dans la région du Sahel pour régler ses comptes avec les sahraouis et rendre définitive son occupation du Sahara Occidental. Dernièrement, les services d’intoxication de Rabat ont fait savoir qu’un certain Sidahmed Ould Omar, un malien qui a été extradé vers la Mauritanie était d’origine sahraouie et un ancien cadre de l’armée du Front Polisario. Ils ont fait savoir qu’il se surnommait « Sahraoui », ce qui était totalement faux. En réalité, ces informations mensongères ont été véhiculées par Abdallahi Ould Mouhamdi, membre du staff d’une institution créée en Mauritanie par les services marocains de propagande appelé Sahara Media et dont les bureaux se trouvent à Nouakchott et dans les capitales de certains pays d’Afrique connus pour leur alliance avec le Maroc : Sénégal et Côte d’Ivoire.
Mais le Maroc a échoué dans sa tentative de diaboliser le Front Polisario et de s’infiltrer dans la communauté des pays du Sahel dont les Etats Majors se sont réunis aujourd’hui à Alger pour coordonner la lutte afin de permettre aux autorités politiques respectives de se consacrer aux tâches de développement économique et social au bénéfice des peuples de la région.
 
 
 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*