La question du Sahara occidental est avant tout un  »drame humanitaire » (Eurodéputée)

Bruxelles, 13/04/2010.- La députée européenne Nicole Kiil-Nielsen, membre de l’Intergroupe « Sahara occidental » du Parlement européen, a soutenu lundi à Bruxelles que la question du Sahara occidental « est avant tout un drame humanitaire », dont la solution « ne peut venir que d’une action politique forte au niveau international ».
Mme Nielsen, du groupe politique des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) du Parlement européen a fait cette déclaration à son retour à Bruxelles d’une mission de parlementaires européens à Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie, où elle y a visité les camps de réfugiés sahraouis, qui regroupent plus de 150.000 exilés depuis 1976 dans cette partie particulièrement aride du désert.
Ce qu’elle a vu « c’est avant tout le désespoir de vie précaire et sans avenir, malgré le courage et la volonté des militants et militantes associatifs et politiques », écrit-elle après cette visite de trois jours au Sahara occidental. « La question du Sahara occidental, c’est avant tout un drame humanitaire.
La précarité d’un exil dramatique s’est pérennisée au fil des années, créant une société instable ne subsistant que grâce à l’aide internationale », déplore-t-elle.
Elle soutient que « la solution ne peut venir que d’une action politique forte au niveau international ». « Il faut que l’Europe s’engage fermement pour que soient respectées les résolutions de l’ONU et organisé un référendum d’autodétermination le plus rapidement possible. Les réfugiés sahraouis doivent pouvoir rentrer chez eux », a-t-elle conclu. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*