L’état de santé des prisonniers sahraouis au Maroc « est critique et alarmant » (comité de suivi)

Chahid El Hafed, 03/04/2010 (SPS) Le Comité de suivi de l’état des détenus sahraouis en grève de la faim dans les geôles marocaines s’est dit préoccupé de leur état de santé, a rapporté samedi le comité de suivi de ces détenus d’opinion dans les geôles marocaines.


L’état de santé des sept détenus en grève de la faim depuis 15 jours dans la prison de Sale ainsi que ceux de la prison de Tiznit est  » alarmant et critique », a souligné la même source qui a enregistré des cas d’évanouissement et d’hypertension du fait de la grève.


L’état de santé des détenus grévistes de la faim « qui s’est beaucoup détérioré est entré dans une phase critique notamment pour le groupe des sept », a relevé la même source.

Les autres prisonniers en grève dans la prison de Tiznit poursuivent leur grève pour le 12ème jour consécutif, a ajouté la même source tout en soulignant  » la dégradation » de leur état de santé.

Par ailleurs, « l’administration pénitentiaire marocaine demeure indifférente à l’égard de la grève des prisonniers sahraouis malgré le diagnostic médical attestant l’état critique de certains d’entre eux », a précisé la même source.

Six prisonniers politiques sahraouis sont en grève de la faim depuis le 18 mars dans le pénitencier de Salé (Rabat), alors que 19 autres dans la prison marocaine de Tiznit observent depuis 13 jours déjà une grève de la faim illimitée en guise de solidarité avec leurs compagnons dans la prison de Salé pour le respect de leur dignité en tant que détenus politiques jetés dans les geôles marocaines pour leur positions et opinions en faveur de la cause sahraouie. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*