Lancement de la campagne internationale pour le soutien et la libération des détenus sahraouis dans les geôles marocaines

Bir Lehlu (Territoires occupés), 03/04/2010 (SPS) Le secrétaire général de l’Union de la jeunesse du Polisario, M. Moussa Selma, a annoncé samedi le lancement de « la campagne internationale pour le soutien et la libération de tous les détenus politiques sahraouis croupissant dans les geôles marocaines ».


L’annonce du lancement de cette campagne internationale pour le soutien des détenus sahraouis dans les prisons marocaines, a été faite lors d’une manifestation populaire organisée dans la région de Cheidhma (Mahbès) pour « se solidariser avec la population sahraouie dans les territoires occupés et dénoncer le mur de la honte marocain érigé au Sahara Occidental ».


Ont pris part à cette manifestation plus d’un millier de personnes venues d’Espagne, du Portugal, de France, de Suisse, des Etats Unis et du Mexique ainsi que des citoyens sahraouis, qui ont formé une chaîne humaine s’étendant sur plus de 500 mètres, pour dénoncer « le crime contre l’humanité » que symbolise le mur marocain.

Les participants étrangers à cette manifestation ont exprimé  » leur vif mécontentement à l’égard du mutisme de l’ONU et des grandes puissances face aux massacres des sahraouis, victimes des mines anti-personnels et des bombes enfouies aux abords du mur » et érigé un mur parallèle au mur marocain, constitué de 35 drapeaux sahraouis qu’ils ont appelé « mur de la dignité ».

« La Colonne humaine » est une manifestation annuelle de solidarité organisée depuis 2008 par l ‘Union de la jeunesse du Polisario avec la participation de plusieurs universités espagnoles et certains acteurs de la société civile pour dénoncer le mur marocain.

Long de 2720 Km, le mur de séparation érigé par le Maroc au Sahara occidental divise le peuple sahraoui en deux parties (territoires occupés et libérés). Il est entouré de barbelés et de mines anti-personnels. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*