Alger répond au bureau AFP de Bamako : «Une dépêche mensongère»

A la veille de la réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU portant sur la question du Sahara occidental, le Maroc, en mauvaise posture vis-à vis de la communauté internationale, mobilise ses pions.
De toute évidence, le royaume tente tant bien que mal de mobiliser autour d’un projet qui lui est cher «l’autonomie». Pour ce faire, le royaume dispose de ses propres pions capables de mentir et même de falsifier la réalité. Et ils sont «au service de Sa Majesté» à tout moment surtout s’agissant d’impliquer l’Algérie.
L’un de ses pions dans l’entreprise diffamatoire, n’est que Serge Daniel, le correspondant de l’AFP à Bamako. Ce dernier, a commis un papier d’angle sur «les jihadistes du nord du Mali» et dans lequel il prétend que «de nombreux combattants du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), un des trois groupes islamistes armés qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012, sont retournés dans les camps du Polisario, à Tindouf».
Réagissant à «une dépêche mensongère», une «grossière entreprise de désinformation», le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a déclaré, hier, lundi, à l’APS que «nous sommes habitués aux errements intéressés et subjectifs de l’auteur de ce papier d’angle». «Les développements consacrés au Polisario et au Sahara occidental sont truffés d’allégations mensongères et, bien entendu, pour la commodité de l’exercice, on les attribue à un militaire africain qui, fort opportunément, requiert l’anonymat», a précisé Amar Belani.
«Il s’agit là d’une grossière entreprise de désinformation, puisque les relais régionaux d’instigation et de repli du Mujao sont bien connus de tous et ils ne se trouvent pas sur le territoire algérien», a affirmé la même source. «Je confirme, par ailleurs, que lors de son récent passage à Alger, le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, nous a indiqué que ses propos ont été totalement travestis par l’agence de presse d’un pays voisin pour en faire un montage sur une prétendue connexion entre le Polisario et le Mujao», a encore ajouté le porte-parole du MAE.
Et si ce Serge Daniel, récidiviste, devenu spécialiste de la désinformation à l’endroit de l’Algérie, allait «enquêter» sur la véritable création du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest. Assurément, il n’osera pas pour la bonne et simple raison que le MUJAO est «un pur produit marocain» avait récemment déclaré le ministre sahraoui des Affaires étrangères, preuves à l’appui.
Info- Soir, 16 avril 2013

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*