Alger hausse le ton contre les mensonges de Serge Daniel, correspondant de l’AFP à Bamako

La réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU sur le Sahara Occidental approche. Le Maroc, acculé par la communauté internationale, mobilise ses pions pour tergiverser, mentir et travestir la réalité en quête de points pour attirer un soutien dans le conflit du Sahara Occidental.
L’un de ses pions dans cette entreprise diffamatoire, Serge Daniel, le correspondant de l’AFP à Bamako. Ce mercenaire exerçant de journaliste vient d’annoncer que des membres du MUJAO ont trouvé refuge dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie.
Le Pinochio de Bamako n’en est pas à sa première en livrant des mensonges toujours basées sur de sources anonymes attribuées à des officiels maliens.
Cette fois-ci, Alger est monté au créneau pour remettre cet énergumène à sa place. Amar Belani, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères algérien vient d’apporter un démenti formel aux allégations mensongères de Serge Daniel. 
« Nous sommes habitués aux errements intéressés et subjectifs de l’auteur de ce papier d’angle », a déclaré M. Belani lundi à l’APS en signalant que « les développements consacrés au Polisario et au Sahara occidental sont truffés d’allégations mensongères et, bien entendu, pour la commodité de l’exercice, on les attribue à un +militaire africain+ qui, fort opportunément, demande le couvert de l’anonymat ».
« Je confirme, par ailleurs, que lors de son récent passage a Alger, le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, nous a indiqué que ses propos ont été totalement travestis par l’agence de presse d’un pays voisin pour en faire un montage sur une prétendue connexion entre le Polisario et le Mujao », a encore ajouté le porte-parole du MAE.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*