Sahara Occidental : L’UE et l’Algérie ont la même position

« L’Union européenne a la même position que l’Algérie sur  la question du Sahara occidental. C’est-à-dire une position  fondée sur l’autodétermination et sur le règlement du conflit à travers les Nations unies Elle l’a  déclaré aujourd’hui  de façon très claire » affirme Mourad Medelci le ministre des Affaires étrangères, à Luxembourg, à l’issue de la 5e réunion du Conseil d’association Algérie-UE, qu’il a présidée lundi dernier avec son homologue espagnol, M. Miguel Angel Moratinos, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE.  « Nous étions en face de l’UE, et son président en exercice, M. Miguel Moratinos, sous le contrôle de ses pairs européens qui étaient présents, a dit clairement, après que j’ai eu l’occasion d’expliciter la position algérienne, que l’UE et l’Algérie ont la même position »  précise t-il. Selon le chef de la diplomatie algérienne l’UE, avance  dans le sens d’une plus grande cohérence de sa politique étrangère. Notamment grâce au traité de Lisbonne. Précision  du ministre : l’UE et les 27 pays qui la composent n’ont pas toujours la même position. « Il y a encore des diaphonies » dit-il. Constatant l’absence de progrès en ce qui concerne le conflit du Sahara occidental, l’UE qui a pris note de la résolution 1920 du Conseil de sécurité, prolongeant d’un an le mandat de la Minurso,  « encourage les deux parties à avancer vers une solution » et soutient les efforts du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel, Christopher Ross, pour « trouver une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, qui pourvoie à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité ».L’UE estime  que les deux parties doivent « faire preuve de volonté politique et d’esprit de compromis afin d’engager résolument des négociations de fond pour garantir l’application des résolutions des Nations unies ». « Préoccupée par les aspects humanitaires du conflit, l’UE,  qui continuera à apporter son soutien aux réfugiés des camps de la région de Tindouf pour améliorer leurs conditions de vie difficile »   appelle tous les pays qui peuvent soutenir le processus à jouer “pleinement” de leur influence.
HORIZONS, 16/6/2010

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*