La 7e édition du Festival international de cinéma du Sahara occidental présenté officiellement à Madrid

Madrid, 13/04/2010.- La 7e édition du Festival international de cinéma du Sahara occidental (FiSahara 2010), prévue du 26 avril au 2 mai dans les camps de réfugiés sahraouis, réunira plus de 400 personnes d’Espagne, d’Amérique Latine et d’autres pays d’Europe, ont annoncé lundi à Madrid ses organisateurs.
Ce festival, le seul au monde à se tenir dans un camp de réfugiés, a pour principal objectif de « faire connaître, à travers le cinéma, la situation injuste dans laquelle vit le peuple sahraoui depuis l’occupation marocaine du Sahara occidental, en 1975 ».
Présentant ce festival à la presse, son co-directeur, l’acteur espagnol Willy Toledo, a annoncé que cette manifestation cinématographique sera dédiée cette année en hommage à la militante sahraouie des droits de l’homme, Aminetou Haidar, et au groupe des sept autres militants emprisonnés au Maroc.
Une trentaine de films sera projetée dans le camp de réfugiés de Dakhla, ainsi que l’organisation d’une douzaine d’ateliers et diverses activités culturelles lors de ce rendez-vous international qui vise à sensibiliser le monde sur la juste cause sahraouie.
L’Espagne y participera avec ses plus récents long-métrages comme « Celda 211 », « Agora », « El secreto de tus ojos », alors que l’Afrique du Sud, pays invité, sera présente avec un large éventail de ses meilleurs films, au côté de plusieurs documentaires réalisés par de jeunes sahraouis.
Le Royaume-Uni, où ce festival a été présenté officiellement en novembre dernier, participera en force avec des figures importantes de la scène britannique comme Ken Loach, Paul Laverty ou encore le producteur David Gothard et l’actrice Oona Chaplin, petite-fille de Charlie Chaplin et fille de Géraldine.
Pour cette 7e édition du FiSahara 2010, il est attendu également la présence de nombreux acteurs, actrices et metteurs en scène espagnols de renom comme Javier Bardem, Penelope Cruz, Victoria Abril et Rosa Maria Sarda, entre autres.
Parmi les principales nouveautés de cette édition figure l’inauguration de la première école de cinéma sahraoui, qui entamera ses cours de formation en septembre prochain avec 15 jeunes élèves, avec pour principale vocation de répandre et faire connaître la culture sahraouie. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*