Sahara Occidental : Le Danemark pour une solution basée sur le principe de l’autodétermination

Copenhague, 12/04/2010 (SPS).- « Le Danemark soutient les efforts des Nations unies pour trouver une solution mutuellement acceptable, fondée sur le principe de l’autodétermination pour la population du Sahara occidental », a déclaré la ministre danoise des Affaires étrangères, Lene Espersen, dans une réponse écrite à des députés danois.
« La partie danoise suit la situation des droits de l’homme dans la région (Sahara Occidental) et la question est soulevée dans les discussions politiques bilatérales avec le Maroc et dans le dialogue entre l’UE et le Maroc », a précisé Mme Espersen, dans sa lettre, dont une copie est parvenue à SPS.
A propos de l’exploitation des ressources naturelles sahraouies par le Maroc et certains pays occidentaux, la ministre a souligné que la position danoise est « en conformité avec les recommandations de l’ONU, qui précisent que l’exploitation des ressources naturelles des pays non-autonomes doivent être en conformité avec le Droit international ».
Plus précise, Mme Espersen a indiqué que « ces activités devraient être menées conformément aux intérêts des populations locales et que l’exploitation minière ne devrait pas avoir lieu que si elle profite à la population locale ».
A propos des sept prisons politiques sahraouis à la prison de Salé en grève de la faim depuis plus de trois semaines, la MAE a indiqué qu’elle « partage la préoccupation exprimée par Amnesty International », qui les considère comme des prisonniers de conscience », appelant la Gouvernement marocain à « respecter ses obligations de respect droits de l’homme ». (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*