Le maire de Vitry-sur-Seine demande à l’Onu d’élargir le mandat de la Minurso à la protection des civils

Vitry-sur-Seine (France), 11/04/2010 (SPS) Le maire de Vitry-sur-Seine, M.Alain Audoubert, a demandé « solennellement » à l’ambassadeur de France auprès des Nations unies de porter devant le Conseil de sécurité « l’exigence » d’élargissement du mandat de la Minurso à la protection de la population civile sahraouie.
« Je vous demande solennellement de porter devant le Conseil de sécurité, où vous représentez la France, l’exigence d’élargissement du mandat de la Minurso à la protection de la population civile sahraouie en appui sur les résolutions des l’Assemblée générale de l’Onu et dans l’attente de l’application et de l’organisation du référendum d’autodétermination », a écrit le maire de Vitry-sur-Seine (banlieue sud de Paris) dans une correspondance adressée à l’ambassadeur de France auprès de l’Onu, M. Jean-Maurice Ripert.
« Le peuple sahraoui qui ne peut jouir de ce droit reconnu par l’Onu, ne peut continuer à être réprimé par les forces d’occupation du Maroc, sous les yeux des représentants du droit international », a affirmé M. Audoubert.
Soulignant que les forces armées marocaines occupent le Sahara occidental et exercent quotidiennement une répression contre les populations sahraouies, le maire de Vitry-sur-Seine a relevé que les forces de l’Onu « ne protègent pas ces populations civiles, y compris lors de manifestations pacifiques réprimées par la police marocaine ».
« Les défenseurs des droits de l’homme sont aussi visés, certains poursuivis devant les tribunaux, emprisonnés, interdits de sortie du territoire pour témoigner », a-t-il ajouté dans sa missive.
Le Conseil de sécurité examinera à la fin du mois d’avril la question du Sahara occidental et la prolongation de la présence de la Minurso, laquelle représente les forces onusiennes de paix ayant pour mandat principal l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental et la surveillance du cessez-le-feu. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*