Intervention  »musclée » de la police marocaine contre un sit-in de Sahraouis et étrangers à El Aaiun

El Aaiun (territoires occupés) 09/04/2010 (SPS) La police marocaine est intervenue « brutalement », la nuit du jeudi à vendredi à El Aaiun, capitale du Sahara Occidental occupé par le Maroc) pour disperser un sit-in pacifique organisé par des activistes sahraouis des droits humains et de juristes étrangers devant la Cour d’appel d’El Aaiun, pour déposer une plainte contre la police marocaine, qui les avait maltraité, jeudi soir, au poste de contrôle, à leur entrée dans la ville occupée.

« L’intervention, qui s’est déroulée à deux heures du matin, était violente, brutale et expéditive contre les manifestants, dont deux juristes espagnols, qui arboraient des slogans dénonçant les abus de la police dont ils ont été victimes », a indiqué un communiqué du Collectif sahraoui des droits humains, basé dans la capitale sahraouie occupée, dont une copie est parvenue à SPS.

Les deux ressortissants espagnols, qui participaient au sit-in, ont été arrêtés par la police jusqu’au matin et leur documents, appareils photos et téléphones cellulaires, lui été confisqués, a-t-on indiqué de même source.

Les manifestants s’en sortis avec « des blessures légères et des ecchymoses sur plusieurs parties de leur corps », a précisé la même source.

Les douze activistes sahraouis des droits humains qui avaient visité les camps de réfugiés sahraouis et l’Algérie récemment avaient été agressés sauvagement à leur arrivée à l’aéroport d’El Aaiun et ultérieurement devant la maison de Deddech par des milices à la solde de l’Etat marocain, rappelle-t-on.

Les autorités d’occupation marocaines avaient alors incité plus de 700 colons marocains à les agresser devant les forces de sécurité marocaines qui « encourageaient les agresseurs à torturer les victimes ». (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*