Une ONG allemande demande au MAE d’intervenir pour la libération des sept prisonniers sahraouis

Bruxelles,07/04/2010 (SPS) Une organisation allemande de défense des droits de l’homme, « Société pour les peuples menacés » (SPM), a adressé un « message urgent » au ministre des Affaires étrangères allemand, Guido Westerwelle, pour qu’il intervienne auprès des autorités marocaines afin de libérer les sept militants des droits humains sahraouis, en grève de la faim.

L’organisation a adressé le même appel au ministre des Affaires étrangères espagnol, Miguel Moratinos, dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l’Union européenne.

Dans le message adressé au ministre allemand, intitulé « sauvons la vie des prisonniers politiques sahraouis », l’organisation exprime sa préoccupation quant à la situation de ces prisonniers et demande « instamment » à ce dernier « prendre des initiatives concrètes pour permettre aux observateurs internationaux et des représentants des médias internationaux à se rendre dans les territoires occupés du Sahara occidenta par le Maroc ».

« Inutile de rappeler que l’Etat marocain n’a pas cessé à ce jour d’entraver, et avec tous les moyens, l’application du projet de l’ONU pour la paix au Sahara occidental, et l’organisation d’un référendum libre et équitable pour permettre au peuple sahraoui de profiter de son droit à l’autodétermination en conformité avec les exigences du Conseil de sécurité », a constaté l’organisation. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*