Appel pour des raisons humanitaires

Mon enfant, handicapé physique depuis sa naissance, est interné dans une prison au Maroc depuis juillet 2007. Les conditions de détention sont particulièrement sévères ; il est périodiquement brutalisé physiquement en contradiction avec les droits internationaux des prisonniers.
Dans la nuit du 16 au 17 juin 2010, les gardiens de sa prison ont mis le feu dans sa chambre et le 17 au matin, ils l’ont copieusement battu après l’avoir arrosé par des sceaux d’eau.
Actuellement il se trouve enfermé dans une petite chambre ou l’odeur des urines l’empêche de respirer.
Je viens donc pour la deuxième fois demander à tous les chefs d’Etat qui ont des relations particulières avec le Roi du Maroc d’intervenir auprès d lui afin de renvoyer mon enfant dans son pays ou tout simplement de le libérer.
Mohamed Khouna Ould Haidalla
Ancien chef d’Etat Mauritanien

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*