Une visite aux camps de réfugiés sahraouis

Du 4 au 16 mai 2010, à titre individuel, Henri, Claude et Nelly, se sont joints à une mission de l’association Enfants Réfugiés du Monde, dans les campements sahraouis.
Leurs buts étaient de faire le point sur les actions antérieures, et d’être attentifs aux doléances exprimées. Ils étaient porteurs d’un chèque de la Fédé 44 de 2.500€.
L’HISTOIRE
Le Sahara occidental, terre des Saharaouis, a été une colonie espagnole jusqu’en 1976. Lors du départ des espagnols, le Maroc et la Mauritanie se sont partagés ce pays. Les Sahraouis se sont rebellés et ont revendiqué leur indépendance. La guerre a éclaté.
   Une partie des Sahraouis, surtout des femmes et des enfants, ont fuit vers l’Algérie (60.000 personnes, répartis en 4 camps). Ils sont aujourd’hui 150.000.
 LA VIE DANS LE DESERT… ET NOTRE AIDE.
La vie dans le desert est difficile. Tout y est problème. Le quotidien dépend de pays amis: Espagne, Cuba, Algérie, d’ONG et d’associations.
Le Secours Populaire est de celles-là: envoi de machines à coudre, de laine et de tissu pour un atelier d’artisanat, achat de matériel médical pour l’école d’infirmières (500€ ont été versé pour l’achat de stétoscopes et de brassards ).
  
Le voyage de nos 3 amis a permis de constater que les dons étaient utilisés à bon escient, et que nos actions futures correspondent à une attente exprimée.
Malgré toutes les difficultés auxquelles il est confronté, le peuple Sahraoui essaie de vivre aussi normalement que possible, assurant par lui-même tout ce qu’il peut, mais l’aide extérieure lui est vitale, qu’elle soit matérielle mais surtout morale.
Ali leur a demandé de transmettre ce message:  » dîtes autour de vous que c’est surtout de liberté dont on a besoin. »
 
 
 
 
 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*