Une ONG demande au Conseil de Sécurité de l’ONU de prendre les mesures nécessaires pour surveiller les DH au Sahara Occidental

New York. – l’Association du Barreau de la Ville de New York a vivement recommandé au Conseil de Sécurité des Nations Unies d’inclure dans le mandat de la Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara Occidental (MINURSO) une prérrogative pour contrôler et informer sur les violations de droits de l’homme quand le Conseil de sécurité débattera, ce mois-ci le renouvellement du mandat de la MINURSO. Dans une lettre adressée à M. Ban Ki-moon, l’Association a attiré l’attention sur les informations et rapports provenant d’organisations de droits de l’homme honorables, ainsi que des Nations unies même, et du sérieux « des violations de droits de l’homme au territoire Administré par le Maroc au Sahara Occidental, » L’association insiste sur le fait qu’un « élargissements des compétences de la MINURSO est exigé par les circonstances et permettra la réalisation des buts de la Charte de l’ONU et une solution juste et durable de ce conflit ». L’Association a souligné que « malgré les rapports sur les violations des droits de l’homme commises dans la région, le personnel de la MINURSO a été incapable de prendre des mesures pour contrôler et élaborer un rapport sur leur existence, parce que leur mandat ne contient aucune disposition concernant les droits de l’homme. » L’Association est une ONG indépendante avec plus de 23.000 membres dans plus de 50 pays. Elle a été fondée en 1870 et a une longue histoire de dévouement aux droits de l’homme et d’adoption de politiques pour mettre en oeuvre la Charte des Nations Unies. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*