Au Sahara Occidental. La marche contre le mur marocain clôre sans incidents

Plus de 2.000 activistes internationaux, plusieurs d’eux provenant de l’Espagne, ont formé dans le matin de ce vendredi une chaîne humaine en face du mur construit par le Maroc dans le Sahara Occidental, une action annuelle pour dénoncer l’occupation marocaine qui cette fois-ci a fini sans incidents. Durant la réalisation de la Colonne des Mille de 2009 deux jeunes sahraouis ont été blessés par l’explosion d’une mine enterrée devant le mur gardé par des militaires marocains.



L’initiative, que cette année accomplit sa troisième édition, essaie de rendre à l’actualité un conflit enkysté depuyis 1975, lorsque le Maroc a envahi la colonie espagnole.

« L’acte a été réalisé d’une manière pacifique et sans incidents grâce à la collaboration de tous et au fait que l’organisation du Front Polisario a maintenu un périmètre de sûreté plus ample qu’en 2009 », a informé l’organisation « Colonne 2010 » dans un communiqué.

L’acte central de l’initiative, qui amène des milliers des Espagnols à passer quelques jours aux camps de réfugiés sahraouis de Tinduf (Algérie), est la réalisation de cette chaîne humaine en face du mur, « un symbole de l’occupation, où à côté des réfugiés sahraouis, nous construirons Le Mur de la Dignité, un mur d’espérance formé par 34 drapeaux sahraouis qui sera ouvert à tous et qui restera en face du mur militaire marocain ».

« En face du mur de la honte construit par le Maroc, le plus long mur du monde avec 2700 kilomètres et plus de 8 millions de mines antipersonnes, la Colonne 2010 a levé le « Mur de la Dignité ». Un mur formé par 34 drapeaux sahraouis, une par chaque année de lutte et d’exil », l’on explique.

Ont participé à l’acte des sahraouis et des Espagnols, en plus de citoyens de nationalités différentes comme des Portugais, des Anglais et des Américains. On a aussi compté sur la participation de quelques activistes sahraouis des Droits humains provenant des territoires occupés du Sahara Occidental.

Europa Press , 2/4/2010 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*