Le mouvement des Scouts algériens décerne sa décoration à la famille du 1er martyr de la résistance pacifique au Sahara Occidental

Alger, 01/04/2010 (SPS) Le mouvement des Scouts islamiques algériens a dédié sa médaille d’honneur à la famille du premier martyr de la résistance pacifique au Sahara Occidental, Hamdi Lembarki, mort sous la torture en octobre 2005, en reconnaissance à son combat en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance.

La médaille a été remise par le ministre ministre algérien de la solidarité et des communautés, Jemal Ould Abass et du SG de l’organisation des Moujahidines, Saaid Abadou au premier secrétaire l’ambassade de la RASD en Algérie, M’hamed Mohamed Cheikh, à l’occasion de la tenue de la 22ème session du conseil national des Scouts algérien et en hommage à la mémoire du martyr algérien, Saal Bouzeid tué par balles alors qu’il brandissait le drapeau de son pays le 8 mai 1945, dans une manifestation pacifique à Sétif.

La cérémonie s’est déroulée à Sidi Frej en présence du du président du comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), Mehrez Lamari, des membres de la direction des scouts et des représentants de la société civile algérienne.

Cette initiative « est un message fort pour la communauté internationale pour mettre la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines dont la plus part se trouvent dans un état de santé critiques en raison de la grève de la faim qu’ils observent depuis deux semaines ».

Elle appelle également le Conseil de sécurité à inclure la question des droits de l’Homme dans les prérogatives de Minurso pour garantir la protection et la surveillance des droits humains au Sahara Occidental, au cours du renouvellement de son mandat qui doit expirer le 30 avril prochain, a souligné la même source.

Le mouvement lance un appel pressant à toutes les organisations des droits humains de par le monde et le personnes éprises de paix et de justice à « apporter l’assistance nécessaire afin de sauver la vie des grévistes et garantir leurs droit à des procès équitables où leur mise en liberté dans les plus brefs délais ».

Il a enfin réitéré la position constante de soutien de l’Algérie à la juste lutte du peuple sahraouie pour le recouvrement de ses droits légitimes à l’autodétermination et à l’indépendance à l’instar des mouvements de libération à travers le monde. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*