Des prisonniers politiques sahraouis entament jeudi une grève de la faim à la prison de Salé (Maroc)

Salé (Maroc).- Les prisonniers politiques sahraouis détenus à la prison de Salé au Maroc entameront, à partir de jeudi, une grève illimitée de la faim pour revendiquer un procès équitable ou leur libération dans les plus brefs délais.

Ces prisonniers politiques sahraouis ont appelé, dans un communiqué, toutes les forces démocratiques dans le monde qui défendent les droits de l’homme à « les soutenir dans ce combat pour leur droit à la dignité et à faire pression sur l’Etat marocain pour libérer tous les détenus politiques sahraouis et marocains emprisonnés dans les geôles marocaines ».

En dépit du fait que des parties gouvernementales, parlementaires et syndicales dans le monde considèrent les détenus politiques sahraouis comme des prisonniers d’opinion et des militants des droits de l’homme et appellent à leur libération inconditionnelle, l’Etat marocain persiste à les maintenir en détention en violation du droit international, a ajouté la même source.

Bien que l’enquête préliminaire se soit achevée depuis deux mois, les autorités marocaines « n’ont toujours pas fixé de date pour examiner le dossier », se sont interrogés les détenus politiques sahraouis, qui considèrent ceci comme « une atteinte à leur droit à avoir un procès équitable ».

Les sept activistes ont été arrêtés le 8 octobre 2009 à leur retour d’une visite aux camps de réfugiés sahraouis et dans les territoires libérés de la République arabe sahraoui démocratique (RASD), rappelle-t-on. (SPS)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*