Lettre ouverte au Président Barack Obama

Monsieur le Président,

Votre élection est un formidable message d’espoir partout dans le monde. Elle a été saluée par ceux qui vous aiment, ceux qui vous craignent et ceux qui ne vous portent pas dans leur coeur. Nous devons reconnaître que cela n’arrive pas tous les jours.

Le changement que vous incarnez rayonne à la mesure de l’influence et des responsabilités qu’exercent les États Unis d’Amérique sur la scène internationale.

L’Association des Sahraouis de Belgique a enregistré avec intérêt la lettre que vous avez envoyée au roi du Maroc, Mohamed VI, publiée par l’agence de presse Maghreb Arabe Presse, et dans laquelle vous déclarez « réaliser l’importance que revêt la question du Sahara occidental » pour le roi Mohamed VI, son « Royaume et toutes les populations qui ont souffert à cause de ce conflit ».

Nous ne pouvons qu’espérer que vous réalisez aussi l’importance que revêt le Sahara Occidental pour son peuple qui lutte depuis plus de 36 pour le droit légitime de l’autodétermination et le droit d’être maître de son destin, de son territoire et de ses ressources naturelles.

Fortement endolori et lourdement meurtri par des décennies de guerre et de la plus sanglante des répressions et des violations des droits de l’homme, le peuple sahraoui, se saisit, avec déférence, de cette occasion pour vous adresser cette lettre ouverte, aux fins d’attirer votre particulière attention quant aux atrocités dont ce peuple est victime dans les villes du Sahara Occidental sous contrôle marocain, à savoir les détentions arbitraires, la torture, le viol… Une situation contraire à la conception du nouveau leadership américain que vous prônez. Comment comprendre, Monsieur le Président, le silence effrayant de la nouvelle administration américaine devant les atrocités commises contre un peuple pacifique et respecté de tous les peuples de la région?

Monsieur le Président,

Le Maghreb représente une région vitale pour les intérêts américains. Les peuples de cette région en sont conscients et attendent votre intervention pour ouvrir la voie à une nouvelle ère de paix, de fraternité et de développement durable.

Vous savez pertinemment qu’il ne peut y avoir de résolution heureuse de ce conflit, si l’on ne respecte pas la volonté du peuple sahraoui à fonder son propre Etat et jouir librement de ses richesses. Cependant, sans une intervention du gouvernement des Etats-Unis en faveur du peuple sahraoui opprimé, l’espoir de voir le Royaume du Maroc respecter ses engagements, dans les prochaines rencontres informelles avec les autorités sahraouies, est faible.

Monsieur le Président,

On peut tuer un rêve, imposer au peuple sahraoui ce qu’il n’a pas choisi, mais les conséquences seront regrettables, porteuses de tensions inutiles et de freins au progrès. Des conséquences trop néfastes pour les populations de la région et du bassin méditerranéen.

Au cours de toute votre campagne présidentielle, les mots « changement et espoir » ont été la marque de vos déclarations. Justement, c’est l’espoir qui a empêché le peuple sahraoui de reprendre les opérations militaires pour imposer ses choix, et c’est cet espoir qui fait que cet honorable peuple compte sur vous pour faire respecter ses droits reconnus formellement par la communauté internationale.

Association des Sahraouis de Belgique

Bruxelles, 4 juillet 2009

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*