Le sol du Sahara Occidental donne des tomates de meilleure qualité qu’au Maroc

Une entreprise Franco-Marocaine, Sofropel, emploie 2500 personnes au Sahara Occidental, selon un journal Marocain.Selon un article du journal Marocain L’économiste du 3 juin 2010 (voir ci-dessous), une entreprise Franco-Marocaine appelée Sofropel emploie 2500 personnes dans la production de tomates et melons d’eau à Dakhla.
Les tomates sont commercialisées sous la marque « Idyl » sur le marché Européen.
Plusieurs chaînes d’épicerie en Europe ont cessé la vente de ces produits après l’information par Western Sahara Resource Watch de leur provenance réelle : le Sahara Occidental Occupé.
L’article relate que les conditions pour la production agricole à Dakhla sont meilleures qu’au Maroc proprement dit, plus au nord. Les conditions climatiques et d’ensoleillement sont meilleures, soit un rendement supérieur de 60% à la région de Souss. L’environnement désertique fait d’autre part qu’il y a moins de parasites que plus au nord.
L’essor de cette industrie dans les territoires occupés contribue activement à peupler le territoire de personnes qui ne sont pas originaires du Sahara Occidental. C’est une violation de la Quatrième Convention de Genève de déplacer des colons civils dans un territoire occupé.
APSO, 14/6/2010 
(Photo : L’Economiste)

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*