La prostitution au Maroc

La prostitution au Maroc est un phénomène très connu même. Malgré son interdiction par la religion et les lois elle se fait, et c’est due à plusieurs facteurs dont la pauvreté comme première cause.

Mail il faut savoir que la prostitution est divisée en catégories selon la classe sociale dans laquelle elle se pratique, car un vocabulaire riche désigne chaque type comme « 600 o lgamila » dans les milieux pauvres, mais au fur et à mesure qu’on avance dans l’échelle sociale, la prostitution change de formes et de nomenclatures.

Le choix d’une prostituée dans une classe riche se fait selon un casting, surtout si elle est à exporter, car la prostitution est devenue un objet précieux pour l’export, c’est le commerce de la « chaire blanche », dont les plus bénéfiques sont les pays de Golf. Un casting très rigoureux et intolérable se fait par les yeux et les mains d’experts qui connaissent la « marchandise » demandée.

Mais imaginez que la femme marocaine est devenue une marchandise à consommer par ceux qui donnent plus. Est ce que la femme marocaine n’est plus Docteur, non plus avocat, ni juge, ni mère, mais prostituée?


Est-ce que le Maroc a remplacé l’export des phosphates pour exporter les prostituées, à tel point qu’une chaîne arabe a osé poser une question au Ministre de la communication lors d’une émission diffusée en diretcte: « Comment se fait-il que le Maroc qui a honoré la femme marocaine puisque le 1/5 du gouvernement est composé de femmes, accepte son humiliation vue le taux de la prostitution élevé au Maroc? » Et vous n’avez qu’à imaginer l’embarras du Ministre qui n’a trouvé autre réponse que confirmer ce qui est dit et appeler toutes les composantes sociétales pour combattre ce phénomène.

J’hésite à conclure mon article par un sourire comme d’habitude, car la réalité est très dramatique et refuse de devenir comique!!!!

#Maroc #Prostitution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *