Le Maroc a atteint les 16 derniers pour ses débuts en Coupe du monde féminine après avoir battu la Colombie

L’échec de l’Allemagne à battre la Corée du Sud signifie que le Maroc est dans les huitièmes de finale en tant que finaliste.

Anissa Lahmari a marqué le seul but via un rebond après que le penalty du capitaine Ghizlane Chebbak ait été arrêté.

Le Maroc – qui a perdu 6-0 contre les Allemands lors de leur match d’ouverture avant des victoires successives – affrontera ensuite la France à Adélaïde.

La Colombie, qui a remporté deux victoires lors de ses deux premiers matches et a devancé le Maroc à la différence de buts, affrontera la Jamaïque à Melbourne plus tôt le 8 août.

Les débutants du Maroc entrent dans l’histoire

Sur les huit débutantes à la Coupe du monde féminine 2023, sept avaient déjà quitté le tournoi avant ce match. Seuls les Philippines, en battant les coorganisateurs de la Nouvelle-Zélande, et le Portugal en donnant une sacrée frayeur aux États-Unis, avaient failli atteindre la phase à élimination directe.

Avancez le Maroc. L’équipe de Reynaud Pedros s’est remise de ses débuts en Coupe du monde en martelant pour réaliser deux performances impressionnantes contre la Corée du Sud et la Colombie, et gagner un passage historique en huitièmes de finale.

Ils ont commencé brillamment ici – le tir de la troisième minute d’Ibtissam Jraidi a été repoussé par Catalina Perez au premier poteau, avant que Chebbak ne rattrape presque le gardien d’un corner bien travaillé – et a continué à regarder le côté le plus menaçant jusqu’à ce qu’ils prennent les devants.

Jraidi a été maladroitement emmitouflé dans la surface par Daniela Arias, et bien que le coup de pied de Chebbak ait été sauvé par Perez, le rebond a été tourné par Lahmari.

Alors que l’Allemagne a essayé et échoué à trouver un vainqueur contre la Corée du Sud, le Maroc a résisté pour gagner un chemin remarquable et inattendu vers les huitièmes de finale.

Lors de Qatar 2022, l’équipe masculine du Maroc est devenue la première équipe africaine à atteindre une demi-finale de la Coupe du monde de la FIFA. Le pays connaît aujourd’hui un deuxième exploit footballistique historique en l’espace d’un an.

La Colombie en sourdine mais toujours en tête du groupe
Si l’Allemagne avait gagné, la Colombie aurait encore eu besoin d’un point pour assurer la première place du Groupe H.

En tant que tel, le manager Nelson Abadia a nommé un solide onze de départ – le même que contre la Corée du Sud lors de la victoire 2-0 pour ouvrir leur tournoi – avec quatre joueurs à un carton jaune de manquer leur prochain match.

Le risque inhérent a été exposé lorsque l’arrière latérale Manuela Vanegas – qui a marqué le but vainqueur à la 97e minute contre l’Allemagne – a été avertie au début de la seconde période. Elle manquera la rencontre avec la Jamaïque.

Abadia était également préoccupée par la performance offensive en sourdine de son équipe, l’ailier star Linda Caicedo étant anonyme après son héroïsme lors des deux premiers matches, alors qu’il leur manquait également le mordant au milieu de terrain vu à Sydney.

La Colombie s’est améliorée en seconde période, rugie par une foule bruyante et colorée comme ils l’ont été tous dans le tournoi. La conduite basse de Daniela Montoya a été sauvée par la botte de Khadija Er-Rmichi avant que Lorena Bedoya ne frappe de peu, tandis que Mayra Ramirez a frappé le poteau d’un angle serré.

Cependant, ils doivent retrouver la verve montrée face aux Allemands pour rester dans le cadre d’une éventuelle rencontre avec l’Angleterre en quart de finale.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*