Ce Maroc qui cherche encore un frère: Au delà d’un discours…

Le roi Mohamed IV a déclaré lors de son récent discours à l’occasion du 22 -ème anniversaire de l’accession à son trône « vous n’aurez jamais à craindre de la malveillance de la part du Maroc. la sécurité et la stabilité de l’Algérie, et la quiétude de son peuple son organiquement liées à la sécurité et à la stabilité du Maroc ».
Peut-on considérer que les propos du roi sont un gage de non-agression , un serment de fraternité à l’adresse de l’Algérie?
Il a ajouté à la même occasion « nous renouvelons notre invitation sincère à nos frères en Algérie, pour œuvrer de concert et sans conditions à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage. »
Cette invitation sans condition ouvre-t-elle la voie à mettre sur la table de négociation, tous les problèmes qui enveniment la relation entre les deux pays ?
Cette invitation est-elle une reconnaissance définitive que la question du Sahara Occidental est entre les mains de l’ONU ?
Il semble que le Maroc a constaté que ses choix politiques qu’il considérait stratégiques avec l’Europe, notamment l’Espagne, la France et l’Allemagne se sont avérés très aléatoires quand il s’agit de solidarité entre membres de cette communauté liés par un traité non violable.
En outre, ce qui confirme cette prise de conscience , ou du moins ce que laisse montrer le discours du roi, c’est ce message adressé directement au président Abdelmadjid Tebboune, qu’il a invité « à sa plus proche convenance à œuvrer à l’unisson au développement des rapports fraternels tissés par deux peuples durant des années de lutte commune », une manière de rappeler que l’union du Maghreb Arabe est l’unique cadre naturel en faveur de l’émancipation nationale du Maroc et de l’Algérie ainsi que tous les peuples frères de la Tunisie de la Libye et de la Mauritanie.
Le souverain Mohamed VI a finalement compris que le peuple Algérien n’est pas l’ennemi du peuple Marocain. Il lui a toujours voué que du bien. Leurs ennemis étant actuellement et resteront ceux qui entravent l’édification du grand Maghreb dans lequel les peuples de la région entière peuvent s’épanouir et profiter de leurs richesses.
A bon entendeur.
Docteur Rafik Alloui
Algérie Breve News, 02/08/2021

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*