L’Algérie et les trahisons marocaines depuis le XVI siècle

                                       Maroc, Algérie, Israël, Emir Abdelkader, trahisons,

Il y a un début à tout ( et vous verrez que ce schéma va traverser les âges ) 

Bocchus de Maurétanie trahit et livre le Roi Numide Jugurtha aux romains, alors que ce dernier les mettait en échec, une trahison qui avait pour but de s’accaparer une partie de la Numidie

Au 16e siècle les sultans saadiens se liguaient avec l’Espagne contre l’Algérie

Dans une une lettre envoyée à l’empereur d’Espagne, le sultan saadien lui propose de lui envoyer 10000 combattants pour  » anéantir Alger « ,  » tuer leurs habitants s’ils résistent  » et leur  » voler leurs richesses et leurs biens  » et cela au nom de  » la chrétienté  » ( oui oui c’est ce que le  » commandant des croyants  » a dit à l’empereur d’Espagne )

Le Maroc qui ne rate pas la moindre occasion pour voler des territoires algériens ( notamment lorsque l’Algérie était occupée à résister face à l’occupation française )

Le traité de Tanger ( 20 septembre 1844 ) Alors que l’émir Abdelkader avait réussi à récupérer 2/3 des territoires algériens aux français, Le sultan de Maroc Abd el-Rahman s’engage à aider la France dans sa guerre contre l’émir qui avait lutté 17 longues années, épuisé par la coalition franco marocaine, il décide de se rendre afin de mettre un terme aux écoulements de sang le 21 décembre 1847

Le 22 octobre 1956 : Les chefs politiques historiques du FLN  (Ahmed Benbella ,Mostefa Lacheraf, Mohamed Khider, Houcine Ait Ahmed, Mohamed Boudiaf ) avaient voulu unifier les marocains et tunisiens pour le combat contre l’impérialisme ,c’est pour ça qu’ils sont allés au Maroc pour emmener Mohamed 5 avec eux à Tunis, mais Hassan 2 leur dit : « momo 5 et son épouse iront seuls, dans leur propre avion ».

Le jour du départ Hassan 2 les emmène vers un autre avion, un DC-3, les chefs du FLN remarquent que l’équipage de l’avion est entièrement composé de français quelques minutes après le décollage

L’avion sera détourné pour la France afin de les livrer aux autorités françaises, voilà comment les algériens se sont retrouvés coupés de leurs 5 chefs historiques 

Le 1 Juillet 1962, alors que l’Algérie n’est même pas encore indépendante, le Maroc avec ses idéaux expansionnistes agresse l’Algérie encore meurtrie d’un siècle d’occupation sanglante

Le maroc, incapable de tenir sur sa chaise récidive à peine une semaine après, soit 2 jours après l’indépendance et agresse l’Algérie de nouveau alors que les cadavres des algériens étaient encore chauds et les larmes sur les joues des mères algériennes pas encore sèches

La guerre des sables: les visions expansionnistes du roi marocain le pousse à attaquer l’Algérie ( c’est devenu une habitude ), cette fois épaulé financièrement et logistiquement par les services israéliens

Le comble de l’histoire c’est que le maroc va perdre des territoires

Le sommet arabe à Casablanca (1965) où les chefs d’états arabes préparaient la guerre contre Israël. Israël a pu le suivre grâce à des micros et des caméras placés dans la salle discrètement par les marocains et a ainsi découvert l’impréparation des armées arabes bien avant la guerre de 1967

2 mars 1973 : le Maroc dépossède les algériens qui vivent sur son sol de leurs biens (40% du patrimoine foncier agricole public marocain appartenait aux immigrés algériens, il leur fut confisqué )

Source: Twitter

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*