L’initiative du Colonel Terhzaz commence à donner ses fruits

Le Soir Echos :

Sahara : Les familles des martyrs invitées au dialogue

Une première rencontre, le 8 juin, entre les représentants des familles et la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales des FAR.

Les familles des martyrs, disparus et détenus de guerre du Sahara voient pointer une solution à leur situation. La fondation Mohammed VI pour les œuvres sociales des FAR a décidé d’ouvrir le dialogue avec leurs représentants. Une réunion, «la première du genre», précise Mouad Kobais, SG, de l’Association de ces familles (ANFMDPSM), s’est tenue le 8 juin au siège de la wilaya de Rabat. «Nos vis-à-vis nous ont promis d’examiner l’ensemble de nos revendications. En attendant, nous avons décidé de suspendre toutes nos actions de protestations», précise notre source. L’association avait tenté, le 7 juin, d’organiser une marche vers le palais royal. Cette  marche devait prendre le départ devant le siège de la Fondation, «mais, elle a été interdite par les forces de l’ordre», affirme notre interlocuteur. Les dizaines de familles qui devaient marcher vers le palais ont décidé finalement d’observer un sit-in de plusieurs heures devant la Fondation. Outre des indemnisations que l’Etat est appelé à verser aux familles, l’Association revendique également la levée de la limite d’âge (fixée à 30 ans pour les hommes et 27 pour les femmes) pour bénéficier du statut des «pupilles de la nation». «Nous exigeons au moins que la couverture médicale soit maintenue à vie pour les concernés», précise le SG de l’Association. Le responsable associatif propose également des solutions alternatives, des agréments de transport, des licences de petite pêche à accorder en association à plusieurs personnes concernées. Selon des chiffres officiels, il existe quelque 30.000 familles des martyrs, 2.400 familles de détenues de guerre et quelque 700 familles de disparus lors du conflit armé du Sahara qui a pris fin au début des années 90.

Source : Le Soir-Echo, 11/6/2010


 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*