Ouvriers de SMESI : la lutte continue

Comité de Solidarité avec les Ouvriers de SMESI- CSOS
COMMUNIQUÉ
Transmis par Ali Fkir, coordinateur du CSOS , 26/3/2010
Les 850 ouvriers de SMESI licenciés abusivement par l’OCP ont décidé d’annuler le sit in d’aujourd’hui vendredi 26 mars 2010, suite à l’initiative du gouverneur de la province de Khouribga qui s’engage à revoir le bureau syndical d’ici vendredi 2 avril, et qui laisse entendre qu’il serait porteur de propositions intéressantes.
Rappelons que le sit in du jeudi 25 mars a connu un grand succès. Le rapport et photos du dit sit in seront mis à la disposition du public.
Les victimes de l’arbitraire ont toutefois maintenu le sit in de mardi 30 mars 2010 qui sera observé devant le siège central de l’OCP à Casablanca.
La direction de l’OCP et l’Etat qui ont compté sur la démobilisation avec le temps des prolétaires se sont lamentablement trompés.
Les victimes de l’OCP ainsi que les militants solidaires de ce mouvement ne sont pas prêts à baisser les bras.
Le CSOS tient à réaffirmer son soutien inconditionnel aux victimes de l’arbitraire et à dénoncer la connivence OCP-Etat.
Le CSOS exige la réintégration sans condition des 850 ouvriers de SMESI licenciés arbitrairement, leur titularisation, et le respect de leur choix syndical.
LA SOLIDARITÉ NOUS INTERPELLE

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*